Le mail qui accompagne la candidature n’est pas aussi important que la candidature elle-même, mais il faut bien le rédiger. Si vous voulez faire bonne impression dès les premiers abords, prenez-en soin. Donnez au recruteur l’envie de consulter votre CV et votre LM. Voici les erreurs à éviter dans un mail de motivation.

Première erreur à éviter dans un mail de motivation : le copier-coller

Le mail de motivation c’est comme le binôme d’une candidature. Quelques mots doivent figurer tout en haut et ceux-ci doivent être convaincants et percutants sinon le recruteur n’aura pas envie de lire la suite. Pour cette raison, il est important de connaître les erreurs à éviter dans un mail de motivation afin de mieux les contourner.

La première erreur à ne pas commettre est de faire un copier-coller. Comme vous n’êtes pas le seul à postuler, vous vous devez sortir du lot par la démarcation. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas aller sur le Web pour y dénicher un exemple de mail que vous allez copier. Beaucoup de candidats pourraient faire la même chose que vous. Dans ce cas, évitez le contenu dupliqué, mais créez-en. Si vous n’êtes pas très créatif, vous pouvez toujours vous inspirer d’un exemple trouvé sur la toile.

Vous devrez vous douter que ce type de formule sonne trop creux. Aussi, il faut adapter son discours à sa candidature personnalisée selon les exigences de l’entreprise. Il n’est pas question d’envoyer le même mail pour toutes les firmes.

Mail de motivation
Mail de motivation – crédit photo @ Pixabay

Faire attention aux fautes d’orthographe

Il ne faut pas faire des fautes d’orthographe même sous l’effet de la précipitation. D’ailleurs, il est proscrit de se précipiter devant une offre d’emploi. Il convient de réfléchir deux fois avant de postuler et de soigner autant que possible la rédaction du mail au même titre que la rédaction de CV et de LM.

Ne pas s’exprimer de manière trop familière

Si vous voulez faire bonne impression, évitez d’être trop familier. Rappelez-vous que vous n’envoyez pas ce mail à un ami, mais à un professionnel. Vous devrez donc vouvoyer cette personne tout en appliquant les formules de politesse. Cependant, il est nécessaire d’adapter son discours à son récepteur ou à son âge si l’on sait quel âge a cette personne. Si vous vous adressez à un jeune trentenaire spécialiste du Web, vous pouvez ne pas adopter un ton très formel. Par contre, si vous postulez pour un emploi lié à une branche traditionnelle, vous allez plutôt faire preuve de plus de courtoisie. Ayez du respect envers ce recruteur et manifestez-en du mieux que vous pouvez et vous allez obtenir un résultat plus satisfaisant.

Erreur à éviter dans un mail de motivation : raconter sa vie

N’allez pas raconter votre vie dans le mail ! Vous n’allez pas essayer de l’émouvoir en disant que vous avez souffert d’une maladie et que vous recherchez un emploi stable après une longue période d’hospitalisation. Il est vrai que cela peut fonctionner, mais n’impliquez pas des raisons personnelles dans votre recherche d’emploi.

Ne pas oublier de mettre ses coordonnées dans le mail

Un mail doit toujours contenir à la fin les coordonnées du destinateur. Il est vrai qu’elles figurent déjà dans votre CV et votre lettre de motivation, mais pour les rendre encore plus faciles d’accès, mieux vaut en faire une copie dans le mail.

Le choix de l’objet doit être bien pensé. Il faut définir un objet « précis » et simplifié ou tenir compte de la demande du recruteur.  Parfois il peut demander d’inscrire une note de référence comme point de repère. Toutefois, outre les références, aidez le recruteur à repérer votre candidature, pourquoi pas en personnalisant ce titre par votre nom.

Contact mail
Contact mail – crédit photo @ Pixabay

Faire une présentation laissant à désirer

Vous l’avez compris, il n’est pas question de réécrire la LM. Le recruteur ne demande pas cela, et cela risque bien de lui déplaire parce qu’il est obligé de lire deux fois la même chose. Il suffit de faire une présentation de trois ou de quatre lignes tout au plus. Soignez le vocabulaire, et vérifiez bien s’il n’y a pas de fautes d’orthographe. Vous pouvez même utiliser un correcteur pour vous assurer qu’il n’y en a aucune. Ne cherchez pas à impressionner par un fond en couleur, des mots en couleur, en gras ou à travers l’usage d’un style excentrique. Bien entendu, il ne convient pas de faire usage d’un smiley. Tout cela est à bannir. Et à la fin du message, incitez le recruteur à vous contacter et présentez-y vos coordonnées. Utilisez les formules politesse comme « Salutations distinguées », « bien cordialement » ou encore « Mes sincères salutations ».

Enfin, le mail doit être simple, mais efficace. Il doit contenir les essentiels (coordonnées, bref résumé de sa motivation, présentation, formules de politesse). Aussi, faites appel à vos imaginations pour éveiller la curiosité du recruteur. Vous allez réussir à impressionner cette personne dès le premier coup si vous accordez plus de soin à cette présentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *